1. POUR LES FANS DU MEDEF*2.LE RETOUR DE GERARD  COLLOMB*3.LE LREM*4.JE GOUVERNE LA FRANCE ...*5.LE CHAROGNARD C'EST LUI  *6. BUFFALO DEBILE 2018

 

POUR LES FANS DU MEDEF

Frederic Mignot

sur l'air de Où c'est qu'jai mis mon flingue de Renaud)

 

 

J'veux que mes dividend' progressent,
Que mes comptes se rempliss' tout seuls
Je n'veux pas que mes actions baissent
J'veux augmenter mon portefeuille.
Alors écoutez moi un peu
Les cheminots et les gros bœufs,
Les smicards, les sans dents, les souffreteux.

Vu qu'j'me suis payé des journaux,
Des radios,des chaînes de télé
Ou j'vends ma pub empoisonnée,
Vous devriez plus me gonfler.
Les journaleux sont mes larbins
Et je les traite comme des chiens.

J'déclar' pas l'quart de mes millions,
Je pratique l'optimisation.
L'impôt c'est réservé aux cons
Et à ceux qui n'y captent rien.
Moi, mon av'nir est pas lourdingue
Car je gagne un pognon de dingue
Mais bordel,
Où est garé mon zinc?

J'vais pas me laisser impressionner
Par les écolos, les gauchos,
Tous ces pauv'mecs endoctrinés
Qui me voudraient sur l'échafaud,
Ceux qui abhorrent les libéraux
Et qui ne désarment jamais :
" c'est notre fric on veut l'récupérer!"
Tous ces râleurs infatigables
Qui en veulent à tous ceux qui s'gavent
Et leur font vivr'une vie minable
Pour mieux amasser des milliards,
T'façon j'calcule pas ces blaireaux,
C'est moi qui aurai le dernier mot.

C'est pas quelques manifs dehors
Ni quelques excités people
Qui me feront virer de bord
Et ne plus penser qu'à ma gueule.
Mon équip' d'avocats trilingues
Me protég'ra de tous ces dingues
Mais bordel,
Ou est garé mon zinc?

Y a pas qu'les roms dans la rue
Les SDF et les clodos
Y aussi des gauchos tordus
Des retraités et des prolos!
Moi j'crache dessus et j'dis bien haut
Que les pauvres, s'il faut les mater,
Y a la flicaille, la justice et l'armée.
C'est pas demain qu'on m'verra flipper
Parc'que ces connards s'rend'aux urnes.
Ça n'a jamais fait tout changer
Surtout qu'on les tient par les burnes.
On jugule bien la lutte de classe
Grâce au foot, au cul et aux strass.

Plus rien à foutre des drapeaux
Seuls les billets de banqu' sont beaux.
Plus rien à faire pour endiguer
Les transactions mondialisées.
Tout va tel'ment à tout berzingue
Le monde est devenu brintzingue
Mais bordel
Où est garé mon zinc?

Si les gens deviennent moins passifs
Et si le peuple se rebelle
Ou s'ils se montent en collectifs
Au lieu d'fout'le feu aux poubelles
A Longwy comme à St Lazare
Plus de pitié face aux gueulards
Mais des fusils, des blindés,des grenades.
Ils gueulent contre la répression
Moi j'leur en foutrais pour de bon!
Je les coll'rais tous en prison
Pour leur apprendre à ces p'tits cons,
Ces révolutionnaires gauchos
Qui me voudraient sur l'échafaud.

Si demain je suis aux affaires,
Qu'on me confie un ministère
Que je me retrouve Place Bauveau
Y aura du sang dans l'caniveau.

Pour l'instant ma gueule
Est au burlingue
et amass' un flouze de dingue
Mais bordel,
Où est garé mon zinc?

 

 

 


LE RETOUR DE GERARD COLLOMB

Frederic Mignot

sur l'air du Retour de Gérard Lambert de Renaud)

 

 

 




 

 

LE RETOUR DE GERARD COLLOMB

Frederic Mignot

sur l'air du Retour de Gérard Lambert de Renaud)

 

 























LE RETOUR DE GERARD COLLOMB

Frederic Mignot

sur l'air du Retour de Gérard Lambert de Renaud)

Y a problème, nom de dieu,
J'peux pas dormir tranquille.
I's'pass'de drôles de choses
Chez les brelles au pouvoir.
A voir le croum' moisi
qui veill'sur'l' territoire
Et gère sans états d'âme
Ses pandores serviles,

Il peut y avoir du sang
Sur les murs de nos villes.
Alors cessez de rire
Pour réfléchir.
C'est une espèce de chien,
Un vieux fourbe et félon.
Qui fliqu'tout d'puis Paris
Son nom: Gérard Collomb.

Collomb c'est un blaireau
Alors il faut pas sourire !
Avec lui c'est l'retour
D'une petite dictature
Cell' qui peut réprimer,
Celle qui peut sévir,
Sans sciller, calmement,
Avec désinvolture.

Il hanone, le vieillard,
Quand il prend la parole,
Il vénère Emmanuel
Comme un toutou idiot.
Politiq'ment il adore,
Surtout les belles paroles
Bien que des fois il trouve
Que c'est trop démago.

Avec zèle, la vieillasse,
Accomplit sa besogne.
Les tâches qui lui incombent
Il s'en acquitte, stoïque.
Chaqu' fois qu'il est d'sortie
Ça pue la vieille charogne,
Elle est mal embaumée
Cett' momie maléfique !

Il a dû s'expliquer
En gardant sa réserve
A propos d'cette histoire
A Paris, de ce faux keuf,
Qui déguisé en bourre,
Passe ses petits nerfs
Bardé de son brassard et d'un casque tout neuf.

Il y a passé des plombes,
On y a fait des ennuis,
Il est muet comme une tombe
Quant à ce fait divers.
Il connaît la chanson,
Ces p'tites péripéties
Il en a l'habitude,
Il ne s'en soucie guère.

Dans sa tête de cafard
Il attend patiemment,
Laisse passer la tempête
sans avoir aucun doute.
Il sait pertinemment
Tout au fond de lui même
Qu'il passera une fois
Encore entre les gouttes.

L'arrête pas le sénile
D'user d'la langu'de bois.
Il magouille en secret
Et ment avec adresse
Pour couvrir ses forfaits
Enflure d'la pire espèce
Car c'en est une, c'est sûr.
Mon instinct n'me trompe pas.

Lui, les jeunes, les migrants,
Les zadistes et les rouges,
Syndicats, écolos,
Tout l'monde le dérange.
"Bon sang"se dit Collomb,
"Gasez-les, faut qu'ça bouge!
Quand Macron est furax
C'est toujours moi qui mange.

Il imagin' déjà
Dans l'panier à salade
Les gauchos, les casseurs,
Les Femen, les tapettes.
Il n'aura, manque de bol,
Que de belles barricades
Des slogans, des pavés
Et des feux de palettes.

Ok ecoute, débris
Pour toi ça sent l'cul d'sac
L'horizon s'assombrit
On craint pas les matraques.
On devrait te juger
Pour tout' tes forfaitures
Et te jeter en taule
Comme d'autres pourritures

 

LE LREM

Frederic Mignot

(sur l'air de Mon HLM de Renaud)

 

Au rez d'chaussée de LREM
y a l'espèce de barbouze,
Qui bosse à l'Elysée,
Qui tape sur tout c'qui bouge
Sans qu'on lui ait d'mandé.
Passe sa vie avec Craze,
Près du chef de l'état,
En manif il marave
Ceux qui lui reviennent pas.
Il se déguise en flic
Pour aller botter l'cul
De tous ceux qui critiquent
Macron et ses sangsues.
Il est tellement givré
Que même Gérard Collomb
A dit oui pour l' virer,
C'est vous dire s'il est con.

Ah putain qu'ils sont blêmes
LREM
Pour une France plus humaine,
Viv'ment la 6ème.

Au premier, chez LREM,
Y a d'jeunes cadr' hystériques
Et des groupies gaga...
Devenus députés
Pour squatter les médias.
Ils ont pas mis un an
Pour en arriver là,
Maint'nant y sont contents
Mais y parlent de s'casser.
Toute façon y peuv' pas,
Y se sont fait maquer,
Pour aller à la télé,
faire la pub du pacha.
Pac'que naturel'ment,
Ces p'tits capitalistes,
S'comportent com' des enfants,
Dociles et arrivistes.

REFRAIN

Au deuxième
Chez LREM,
Y a une bande d'allumés
Qui ergote et s'agite
Voulant s'accaparer
Notre vieille République.
Ils constituent l'élite
De sa band' de suiveurs
Qui engraisse et profite
Autour de leur leader.
Ils se font fustiger
Quand le peuple a les boules
Mais payent pas leurs loyers
Au final tout est cool.

REFRAIN
Au troisième,
Chez LREM,
Y a tous ces dégueulasses
Qu'ont adhéré au club
Qui nous prennent pour des nazes,
Nous flouent et nous entubent
Comme tous les Bolloré
Et autres milliardaires
Ils s'croient la panacée
Mais ne se sont qu'un cancer.
Les manifs ça les laisse,
Quasi indifférents.
'nous prennent pour des enfants
Qui refusent de grandir,
Qui se boug' pas les fesses
Parc'qu'ils sont trop stupides,
Ils le disent dans la presse:
On est vraiment la lie.

REFRAIN

Au quatrième,
Chez LREM,
Y a celui qu'ses copains
Appellent l'opportuniste,
Même qu'ça lui plait pas bien,
Il est premier ministre.
Je pense que l'on pourrait
L'appeler"gorge profonde"
J'pourrais vous expliquer
Mais ça prendrait des plombes.
Depuis sa désertion
de LR, le Eddy,
On sait qu'il est le pion
De son énarqu' d'ami.
N'empêche que ces deux cons
Cyniques et carnassiers,
Ils ont un moral d'acier
Et sont sûrs d'avoir raison.

REFRAIN

Pis y aussi
Chez LREM
Des nouveaux politiques
Des anciens combattants,
Des loubards qu'on croit flics
Qui tapent les manifestants.
Font chaqu'jour leur jogging
Avec le président
Qu'ils protègent et qu'ils suivent
Comme des bergers allemands.

Y en a marre de ces gens,
Faut fonder la sixième
République rapid'ment
Et ne plus qu'ils reviennent.
En y croyant vraiment
Si demain on se lève
On peut assurément
Réaliser ce rêve.

 

JE GOUVERNE LA FRANCE ...

Frederic Mignot

sur l'air de Je suis une bande de jeunes de Renaud)

 

Mes copains sont pas en cabane
Ni à l'armée, ni à l'usine.
Ils sont bien planqués à Lausanne
Au Panama, en Argentine.
Alors pour aider la finance
À sucer la moelle du pays.
J'ai obtenu la présidence
Et c'est pour cela que depuis

Je gouverne la France
À moi tout seul
Je gouverne la France
Je m'fends la gueule.

 

Je suis le chef et le sous chef,
Je suis Édouard le gros fayot
Je suis Collomb le vieux squelette
Je suis même Nicolas Hulot,
Y a plus d'problème de hiérarchie,
Car c'est toujours moi qui commande
Le gouvernement obéit
Faut d'la discipline
Dans une bande.

REFRAIN

Quand j'débarque dans un patelin
Et pis qu'un mec veut m'agresser,
C'est Benalla qui intervient,
Taper c'est sa spécialité.
Quand ça manifeste un peu trop,
Que les gauchos sont trop nombreux,
J'envoie mes sbires leur casser l'dos.
C'est leur kif, ça les rend heureux.

REFRAIN

Quand dans mon staff y a du rififi,
On s'téléphone, on s'fait une bouffe
J'fais un colloque,
J'les réunis,
C'est moi qui parle et eux ils écoutent.
Parfois je gueule parc'qu'un pignouf
Fait pas pile poil ce que j'demande.
Parce que la servilité de groupe,
C'est la base pour qu'on s'entende.

REFRAIN

Quand j'fais mon tour des ministères,
On dirait des toutous en cage,
À l'Assemblée, j'ai ma volière
De perroquets bien sages
Mes sénateurs sont moins nombreux,
Mais tout aussi disciplinés.
J'vire le premier qu'est pas heureux.
C'est ma méthode,c'est mon projet.

REFRAIN


I'm the president of France,
I lead alone,
I'm the president of France,
I break my gueule.

 

 

LE  CHAROGNARD  C'EST  LUI  

Frederic Mignot

 D'après Les charognards de Renaud

 

Il y beaucoup de monde
Autour du p'tit Macron.
Pour faire échec et mat
Ce petit enfoiré
A joué le coup du centre
Pour berner les moutons,
A quarante ans à peine
Le v'lá à l' Elysée.
Il gère la France entière,
Satisfait et célèbre.
Ses charognards sont là,
Répondant à lui seul:
Édouard l'obéissant et Gérard le funèbre,
Bruno le transparent, Nicolas l'épagneul.

C'est bien fait pour not'gueule
Ce n'est qu'un p'tit salaud,
On s'est mis l'doigt dans l'œil,
C'est bien fait pour not'peau.

Il a fait tout un foin
A squatté les journaux,
Promis de disrupter
Ce pays mou et froid.
Il dit "j'suis pas de droite mais quand même les prolos,
Dès qu'on leur piqu' des sous
Ben y faut qu'ils aboient."
Moi monsieur, j'vous signale
Qu'j'ai bossé chez Rotschild
Claironne le quadra
A ses potes arrivistes.
"Les pauvr' c'est d'la racaille
C'est pire que d'la vermine
Faut les mater d'abord,
Les exploiter ensuite."

"C'est bien fait pour leur gueule
Ce sont vraiment des veaux
La seule chose qu'ils veulent
C'est rester dans troupeau".

Ces manifestants là
Vont s'faire gazer sûr'ment
S'ils continuent à dire
Non au libéralisme
Qu'on est un être humain
Mêm'si on est migrant
Et que leur triste sort
N'a rien de légitime.
"Si on n'fait pas d'affaires,
Vous n'aurez pas d'salaires!"
Dit un patron tout flasque
Dans son fauteuil en cuir.
"Et si on on bloque ton site
Et qu'on s'assoit par terre
Tu payes tes actionnaires ?"
Répond l'syndicaliste.

Ils feraient bien la gueule
Tous ces enfants d'salauds
Si là,d'un coup, d'un seul
On cessait le boulot.

Et Monsieur disruptif
Continue son délire
Convaincu que déjá
Tout'l'monde croit à ses fables,
Qu'il nous l'a faite en douce
Avant d'faire encore pire.
J'espère bien qu'on va faire
Dégager ce minable.
Certes on est des blaireaux
Qu'ont eu c'qu'ils méritaient.
P't'être qu'on n'est pas à plaindre
Presque on a de la chance
Quand je pense à nos potes
Qui eux ont hérité
De Donald le fêlé, j'imagine leur souffrance.
C'est bien fait pour leur gueule
Aux cow boys mégalos
On est donc pas les seuls
A élire des escrocs.

Il est pas dit qu'ces temps
Où l'on pille sans pudeur
Les droits des salariés, ceux qu'il nous reste encore,
Durent encore très longtemps si on est à la hauteur.
Choisissons bien nos armes et combattons ces porcs!

Il y a beaucoup de monde
Autour du p'tit Macron.
Qui, comme des automates
Abat le sale boulot.

Boulot pour qu'des voyous amassent des millions
En nous suçant la moelle
Du fond de leurs bureaux.

En nous suçant la moelle
Du fond de leurs bureaux.

 

   

 

BUFFALO DEBILE 2018

Artannes/ / Frederic Mignot

Sur l'air de "Buffalo débile" de Renaud

 

En passant plein  de lego juste devant Matignon

J’ai tendu une banderole de 18 m de long

J’ai atterri dans la cave des flicailles parisiennes

J’ai pris 300 coups de matraque et de la lacrymogène

J’ai eu des ecchymosés au moins pendant 3 semaines

Je suis le roi des râleurs et des agitateurs

Les journaux  parlent pas de moi

Quelqu’un leur fait-il peur ?

 

J’ai volé un brassard qu’était même pas à moi

Je voulais casser de l’anar comme Alex Benalla

J’étais en baskets….  je me suis fait enchrister

Comme si c’était des condés que j’avais bousillé

D’ailleurs c’était des flics, je pouvais pas le deviner

Suis le roi des barbouzes comme y’en a pas douze

Les journaux  parlent pas de moi,

Pas un mot dans les news

 

Avec un de mes copains, on a voulu détourner

Quelques milliards d’euros on les a pas trouvé ( c’est con  )

Sont aux îles Caïman, aux Bermudes ou Jersey

C’est bien optimisé dans ces pays nom de nom

Si tu veux détourner tu t’appelles Patron

Je suis le roi des pirates des comptes offshore  cachés

Les journaux  parlent pas de moi,

Tout est bien maitrisé

 

Dans une banque j’ai fait le casse du millénaire

Vidé la salle des coffres en véritable expert.

Le vigile incrédule qu’a voulu me raisonner

Disait des trucs inepte, alors je l’ai bâillonné

C’était la banque du sperme, j’aurai dû l’éciyter

 Je suis le roi des braqueurs,  je suis le roi des casseurs

Vous pouvez constater, je suis pas un menteur

Si je continue à faire des chansons dans ce genre là

C’est pas demain la veille que j’aurai l’Olympia.

Hyper ca ? Je m’en balance …Chut, on va se faire engueuler)

 

  

Renaud

Odes & Parodies