Dis

 Dis Renaud: «  Putain d'Camion »…t'as la solution ?

 

Le drame de Nice, c’est Renaud qui en parle le mieux : « Putain c’est trop con/Ce putain d’camion/Mais qu’est-ce qu’il foutait là… ».

 Renaud d’hier, parce que celui d’aujourd’hui, hein : « Nous marchions […]/Fraternels et pacifiques/Sous le regard bienveillant /De quelques milliers de flics /Et les snipers sur les toits /Nous faisaient avec leur bras /De grand signes d’amitié /Et de solidarité... ».

Le 14 juillet, il manquait à la promenade des Anglais des banderoles, des pancartes syndicales et ce qui va avec : des cohortes de CRS, gendarmes, gardes mobiles, agents de la BAC mêlés à la foule, hélicoptères, matraques, grenades, flash balls, fouilles au corps, barrages des rues adjacentes par des pléthores de véhicules aux vitres grillagées et bourrés de solides gaillards bien harnachés et prêts à bondir…

C’est compris ? Pour tout rassemblement (mariage, enterrement, fête du village, concours de pétanque, repas de quartier, feu d’artifice…), pensez à brandir des pancartes : « Non à la loi El Khomri ! », « Valls démission ! » et vous ne risquerez pas de voir débouler un camion fou conduit par un branque.

Théophraste R. (Râleur radicalisé rapidos). >>>

Merci à toi   Théo.R - R.R.R- Ne m'en veux pas si j'ai changé la photo et le titre de ton article . Puis la photo-montage, c'est moi aussi !

URL de cette brève 5130
http://www.legrandsoir.info/dis-camion.html

 

 Renaud