sans titre 1

 

..........  Désespérant  ..........

 

 

On y a cru!

On était avec toi pour compter les jours et les mois !

On  voulait être ta béquille qui t'aurais aidé et que  t' aurais pu  lâcher pour remonter sur scène.

Et là ...

 Qui sont-ils tous ces amis qui t'ont amené là?

 Sachant ta lutte contre le poison, sachant comme c'est difficile les premiers mois, sachant qu'il faut à tout pris éviter de se retrouver en situation de "tentation" , pourquoi  te laissent-ils donc ainsi tenter le Diable?

Que font-ils pour te préserver du mal qui est en toi ?

Si au moins ils veillaient sur toi et sur ton verre , mais non, pour une photo, un selfie, ils sont même prêt à t'offrir à boire .

Au nom de quels intêrets artistiques ou financiers, de marketing ou de "fan-attitude"  a-t-on  le droit de mettre en danger la vie d'autrui ?

Car tu le sais, tu l'as dit et tu en est conscient:  c'est une question de vie ou de mort qui t'as fait arrêter de t'aniser !

                 vers les 20 minutes environ, captations de    cette vidéo  

 

   Non, je ne pense pas que ce soit une bouteille d'Evian relookée, et c' est un petit écart qui ajouté à d' autres  (?) peut coûter cher... 

 

   Mais le pire c'est que  tu sembles n' avoir  encore rien compris ...

 
.....................

   Ton hallucinant  discours ci dessus  m'attriste  et  me fait  très très peur.

   On voit l'évolution, au début tu comptais les jours qui t'éloignait de l'alcool et maintenant tu en arrives à te dire qu'un petit verre de temps en temps ne fait pas de mal...

 

   Mauvais conseil d'une théorie qui n'a jamais prouvée sa totale efficacité, tout comme le blacoféne et autres produits miracles  qu'on sert habitualement et périodiquement aux malades alcooliques entretenant l'idée qu'ils  pourront un jour re-consommer de l'alcool

 

   C'est le début d'une  rechute mortifère  , c'est presque inéductable  si  tu  ne  t' arrêtes pas de suite .

  Je pensais que tu  avais compris après 2 longues période passés dans les vapeurs d'alcool mais non.

  Ne refuse pas le divorce avec l'alcool .

   C'est  de longues fiançailles avec l'abstinence dont tu as  besoin !

 

Et comme dirait un chanteur énervant que j'espère retrouver:

 

  ''Je sais ce que j'dis, j'l'ai eu !" 

 

 

 

 

  1. Ps:  S'il a y un ami, un véritable ami de Renaud, son pote ou son  copain, un de ses proches ou son garde du corps,  le sieur Bloodi, le camarade postier-secrétaire, enfin un quidam bien..renseigné  capable d'infirmer  ce que j'écris plus haut, j'en serais le premier ravi  car je souhaite que ce qui c'est passé à Aix ne soit qu'un léger écart sur le chemin de l'Abstinence  !  SVPat

  2.  

  Renaud