Dans "Vivement Dimanche" du 23 juin 2002

    Écrit et  dit par Bruno Masure

          

        En  hommage à Renaud:   Peau Aime  

                                

Renaud, il est moins  tombeur que Rudolph Valentino,

Moins chiraquien que Line Renaud,

Moins calculateur que le docteur Ogino,

Moins costaud que le regretté Lino,

Moins comique que Fernand Raynaud,

Moins riche surtout que Fernand Arno,

Mais aussi généreux que Cyrano.

 

Formidable poète comme Robert Doisneau ou Raymond Queneau,

Plus hermétique que la ligne Maginot,

Et plus bandant que Bonnot,

(La fameuse bande à Bonnot) 

Il fréquente davantage les cheminots  

Que les cercles patronaux

Qui soumettent les travailleurs aux rythmes  infernaux ! *

 

Il préfère Amsterdam et ses canaux

Que les palaces de Lugano ;

En attendant un nouveau triomphe à Bobino,

Croyez moi ce Boucan d’ Enfer,

Le dernier CD de l’ami Renaud

Va  faire du bruit dans le Landerneau.

                           ... et c’est signé NONO !

 

                   *Note de l'auteur: "Je  n’ai pas parlé de cadence infernale parce ce que ça ne rythmait pas ! "

Auteur: Sylvain 
Date:   31-07-2002

Au Clair de la Lune
Mon ami Renaud
T’as repris ta plume
Et écris des mots

La flamme n’est pas morte
Elle brille de ton feu
Merci pour tes notes
Elles nous rendent heureux

Au clair de la Lune
Nous, tous tes Pierrots,
Nos briquets s’allument
Pour te dire bravo

L’amour que tu portes
Au fond de tes yeux
Fait que l’on supporte
Que tu deviennes…un peu moins jeune…

Renaud