"La douceur en danger" 

Dans son nouvel album : "Longue distance".Véronique Sanson a dédiée cette chanson   à Renaud.(La cave se rebiffe !...)


Une table marquée de ronds de bière ou de verres de vin, des bouteilles vides remplies de larmes amères, de ces drôles de messages qu'on balance à la mer certains soirs en espérant tout bas qu'ils rencontrent quelqu'un& , et puis plus rien , vide sidéral , nuit sans fin qui se fond dans l'océan de solitude, ne faisant plus qu'un avec le noir du ciel& .c'est tout ça « La douceur du danger » mais aussi ces fausses impressions de fête , d'allégresse ; de puissance et d'invincibilité jusqu'à la dérive aux portes de l'enfer sur une musique et une mélodie blindée d'espoir parce qu'on en revient et que c'est admirable de le dire !  Mimousse:


La douceur en danger (V.Sanson)

Je suis assise sur une bombe atomique

Et pour une fois c'est vraiment pathétique

Les tentations qui sont souvent magiques

Me font l'effet d'un retour d'élastic

Et tous les jours je lutte tout le temps

Contre un démon qui me veut vraiment

Et c'est de là que j'aime

La douceur du danger



Je suis assise sur une bombe atomique

Ma cave est pleine de vapeurs méphitiques

Leurs rondeurs font de la musique

Mais elles n'ont plus de vrais pouvoirs magiques

Et tous les jours je lutte tout le temps

Contre la dérision de mon âme sans fond

Et c'est de là que j'aime

La douceur du danger



Et puis ma vie sentimentale

 N'est plus qu'un vide sidéral

 Rien à regarder dans ma boule de cristal



Adieu la vie

Adieu l'amour



On sort le soir on boit des coups

C'est pas bien grave mais c'est bien fait pour nous

Il fait savoir narguer le loup

Pour pouvoir aller jusqu'au bout

 Au bout de l'enfer si ça te tente

Au paradis t'auras pas une chance

 Et c'est de là que j'aime  

la douceur du danger



Et puis ma vie....(refrain)



Ton avenir est dans ta prochaine bouteille

 Dans la vraie vie c'est vraiment pas pareil

Les feuilles tombent et tombent encore

Mettre en prison la douleur de ton corps

Et tous les jours je lutte tout le temps

Contre une démon qui me veut vraiment

 Et c'est de là que j'aime

La douceur du danger.



V.Sanson 2004

Véronique  évoque La Douceur du danger (2004)  dans L'Express du 13/09/2004  

«Si la chanson dit noir sur blanc: ''Ton avenir réside dans ta prochaine bouteille'', ce n'est pas pour rien. J'ai voulu souligner cette dépendance à l'alcool, car, généralement, on ne comprend pas ce que j'écris. Réécoutez donc cette chanson où je confiais: ''Je me suis tellement manquée, tellement fait mal...'' Y en a des tonnes comme ça. J'ai une relation bizarre avec l'écriture. Je suis trop pudique; mon désespoir atroce avance masqué derrière les mots. Je vis des moments de dépression totale, affreuse. Pourtant, rien ne me fait peur, pas même la mort.»

 

 

  Lu dans Le Parisien...

Le Parisien:   Dans ce nouvel album, il y a une chanson dédiée à Renaud. Son histoire vous a touchée ?

Véronique Sanson: Au départ, je n'ai pas écrit cette chanson pour lui, j'ai ensuite pensé à la lui dédier. J'espère qu'il ne m'en voudra pas, parce que je ne lui ai pas demandé la permission... L'alcool n'est pas seulement un problème masculin, mais aussi féminin. L'alcool est, en fait, comme un petit singe sur votre épaule qui vous souffle à l'oreille de boire un verre. Il faut se battre avec les outils qu'on a. Et s'en occuper avant d'être pris au piège.

Le Parisien: Ça ne vous dérange pas d'en parler ? 

Véronique Sanson: Au contraire. J'ai eu une dépression terrible qui m'a amenée à l'alcool. Je m'en suis occupée. Aujourd'hui, tout va bien. Il faut tenir une heure. Puis 24 heures. Puis encore 24 heures... C'est un combat perpétuel, mortel. On arrive alors à s'en défaire, mais le petit singe est toujours là. Moi, un temps, ça m'a empêchée de travailler et je perdais la mémoire. C'est très dur parce que, dans notre métier comme ailleurs, l'alcool est partout. Lorsque c'est un homme qui boit, on dit : C'est un bon vivant. Lorsque c'est une femme, ça devient une pochetrone ! C'est comme ça. Alors, les femmes alcooliques se cachent, même si ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Si, moi, j'en parle, c'est pour qu'elles s'en occupent et qu'elles fassent ce qu'il faut. C'est mon message. Il ne faut pas vivre dans le déni.

Sources : Le Parisien, L'Express  pour les textes et le site de  Mimousse ( texte et surtout les paroles de la chanson ) Merci à tous !

 

Dans Douceur du danger, vous évoquez un autre problème, celui de l’alcool...

Véronique Sanson. C’est vrai qu’il y a eu le problème de l’alcool qui est un danger mortel. Au début, c’est formidable parce que c’est un désinhibant. On peut dire bonjour sans rougir jusqu’aux oreilles. L’alcoolisme est vraiment une maladie de la communication. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas un vice, c’est une maladie.

.... L'HUMANITE  du 24/09/2004

Renaud

MAAH