HEXAGONE ...  façon aïoli !!!!

                              et  HEXAGONE ...  façon Lustucru !!!!

 

Ca fait un tabac sur la  Canebière depuis un certain temps , mais depuis le 13 mai , c'est de plus en plus chanté par des chorales de plus de 200.000 voix (200.000 le 13, 250.000  le 29)

 

A Marseille on sait galèjer 

Boire du pastis et s'amuser

Mais pour défendre les salariés

A Marseille nous savons lutter

Pour nous emplois, la dignité 

Faut dire qu'on lutt' dans l'unité !

 

Refrain

Laissons pas faire de la Provence

Une simple usine à bronzer

Ne laissons pas faire de la France

Un pays sous développé

 

2 Marseille en Méditerranée

Y'a des français, des immigrés

Ils voudraient qu'on se bouffe le nez.

Mais nous sommes tous des salariés

On veut vivre dans  la dignité

Le progrès social assuré !

3 Pour les patront y'a pas d'secret

Les profits il faut augmenter

Et les salariés pressurer.

Y'en a qui leur  donnent la main

Bien sûr Chirac et Raffarin

Ils leur ressemblent ces coquins !

4 Les fonds de pensions pour les retraites

Et la Sécu aux oubliettes

Faudrait qu'on fasse comme les ricains.

C'est le programme des patrons

De l'Élysée à Matignon

On va les crever ces coquins !

5 Alors amis, levons le poing

Construisons d'autres lendemains

Qui ne soient pas tristes à pleurer.

L'argent, on sait bien ou il est

 Chez les patrons on doit trouver

Enfin changeons la Société!


HEXAGONE ...  façon Lustucru !!!!
Paroles de Charles Hoareau





1/ En Provence il y a un joyau

Entre marécages et taureaux

Entre rizières et chevaux

C'est la Camargue et son berceau

Enlacée par les bras du Rhône

Qui la caressent et la bichonnent

Et depuis des lustres lui donnent

De l'eau pour la terre et les hommes



2/ Ami rebelle et amoureux

Le Rhône est un impétueux

Tantôt placide, tantôt fougueux

Qui peut déborder quand il pleut

Cela les hommes l'ont compris

Ont appris à vivre avec lui

De leurs mains ont soigné son lit

Comme l'on borde son petit



3/ Et depuis des milliers d'années

Pour pouvoir le domestiquer

Des digues ils ont élevé

Bras protecteurs de la cité

Ainsi terres et mas provençaux

Se sont épanouis dans la Crau

En harmonie avec les eaux

Les hommes ont maîtrisé les flots





Refrain
Ne croyez pas que les gens d'Arles
Laisseront l'usine couler
Avec tous ceux qui soutiennent Arles
LUSTUCRU RIZ sera sauvé




4/ Pourtant depuis ces derniers temps

L'incurie des gouvernements

A délaissé ces paravents

Malgré des rapports alarmants

Les digues se sont fissurées

Est arrivé ce qu'on craignait

Devant la pluie tout a cédé

Et Arles a été inondée



5/ Familles entières sinistrées

Maisons qu'il faut abandonner

Toute une vie qui est noyée

Et par la boue maculée

Des enfants perdus et en pleurs

De vieilles femmes qui ont peur

Des ouvriers devenus chômeurs

Arles a l'odeur du malheur



6/ Pourtant incroyable mais vrai

Y en a pour qui c'est pas assez

C'est une aubaine inespérée

Pour des bandits faits PDG

« Puisque les digues ont rompu

Que l'eau envahit LUSTUCRU

Du fric on peut en faire plus

Il n'y a qu'à dire que c'est foutu »







Refrain





7/ « On pourrait délocaliser

Et licencier les salariés

Dire que c'est la faute à l'eau »

Y en a qui sont de vrais salauds

Et on oublie les subventions

Toutes les exonérations

Sans parler de l'exploitation

C'est le mensonge de CALLEJON



8/ Mais dans leurs têtes de banquiers

Qui croient pouvoir tout acheter

Hommes, usines, et idées

Les consciences et la dignité

Marchands ils n'avaient pas compris

Que si sauvage est ce pays

Du Mistral aux bêtes de somme

Les plus rebelles sont les hommes



9/ Ne vous fiez pas aux chansons

Ici l'Arlésienne a un nom

De rue en rue vous la verrez

Elle court Solidarité

Hommes et femmes se sont levés

En rangs serrés ont défilé

« Vot' plan social on n'en veut pas

Personne ne nous achètera »





Refrain



10/ Alors de Marseille à Salo

Postiers, métallos ou maçons

Ceux de l'agro des autres régions

Par milliers ils ont crié « NON !

NON à tous ces banquiers marrons

Et aux magouilles de CALLEJON

A vos chiffres qui puent le pourri

Laissez nous faire notre riz »



11/ Nous chasserons les magouilleurs

Nous reprendrons notre labeur

A l'usine la vie renaîtra

Nous retrouverons nos emplois

Et Arles pourra respirer

Et nous continuer à lutter

Pour qu'enfin tous les gens d'ici

Vivent et travaillent au pays



12/ Alors la vie parfois morose

Sera couleurs de flamants roses

De soleil rouge sur la Crau

De galop fou des blancs chevaux

De riz vert sur l'eau apaisée

D'usine ocre ensoleillée

Un jour c'est sur un jour viendra

L'arc en ciel de tous nos combats.



Refrain

 

Renaud