Les Blaireaux

 Par Seb1844

Les Bobos ( Renaud)


Vous fiez pas aux apparences, 

Le proverbe dit quelles sont trompeuses

Une hasardeux  circonstance,

D'une manière plutôt douteuse

M'a fait rencontrer sur .Netlog.

Comme ce website est destiné

A faire partager du dialogue,

Des relations de courtes durées

Il devait avoir une petite bourse 

Celui qu'a crée ce site sombre

Tous les internautes font la course

Pour posséder le plus grand nombre

De blaireaux, de blaireaux

De blaireaux, de blaireaux

 

Ils se font passer pour des amis

Vous filent leur adresse MSN

Et planqués derrière leur ordi

Ils vous débectent, ils tolèrent rien.

Après de brèves présentations

Agrémentées de compliments

Si on ne fait pas attention,

On s'attache assez rapid'ment

Enfin après qutr' discussions

En à peine deux ou trois jours,

Ils vous font une proposition

D'aller jusque dans leur faubourg !

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

 

Si la rencontre se passe bien

La personne vit quelques heures

Plus jamais de la vie revient

Derrière son vieil ordinateur

Elle n' vous a pas trouvé d'son goût

Vous le  fait savoir par négligence

  Car elle vaut nettement  mieux que vous

Que vous n'avez pas d'importance.

Vous l'oubliez, affaire classée

Sur Netlog; de nouvelles rencontres

Ou bien au premier message privé

Dès que l'aiguille fait  petit tour de main

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

 

Et puis subit'ment ,on vous annonce

Que vous n'avez  pas la moindre chance.

Qu'elle n'attend de vous aucune réponse

Heureusement qu'elle est à distance

Elle dit stopper  toutes tentatives

Toutes convers' ou toutes approches

Qu'elles s'avéreraient négatives.

Étant donné que j'suis trop moche

Effectiv'ment c'est son âme soeur

Qui s'amusait à m'humilier

Dommage pour eux j'ai dans mon coeur

J'ai déjà une personne aimée...

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

 

Ils me parlent de mûrir et Mistic

Que je ne raisonne pas en adulte

Leurs attaques basses sur le physique

Les rends mature par leurs insultes

Ils se trouvent probablement drôles

Veulent que je pleure

Mais mes yeux sont secs

Tendance à inverser les rôles

Me disent que je subis des échecs

Trop lâches pour me le dire en face,

Ils rient de mes photos en cachette

Si vous voulez, je vous donn' une glace

Quant au parfum, celui de la défaite !!!

 

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

Les blaireaux, les blaireaux

 

Renaud

Odes & Parodies