Johnny rock

Texte de Stan

Sur l’air de « Chtimi rock » de Renaud

 

 

 

Depuis que notre Johnny ne veut plus être français

Nous, ses concitoyens, on a gravement les boules

Il manqu’rait plus qu’ Sardou aussi en ait assez

Pour que le désespoir envahisse les foules

D’accord, on s’consol’ra que reste Hervé Villard

On pourra se vanter d’avoir toujours Carlos

Et à moins qu’Yves Duteil devienne un jour bulgare

La France va conserver d’excellents musicos

N’empêche que désormais Johnny et la Warner

Vont faire du rock’n’roll à Bruges, Namur, Anvers

 

Alors pour faire cesser c’t’ évasion culturelle

Reconnaissons enfin le rôle positif

Des chansons de Johnny dans tous les manuels

Que tous les écoliers aient pour seul objectif

De connaître par cœur Ma gueule et Gabrielle

De traduire en latin Memphis est loin d’ici   

Et de disserter sur les raisons pour lesquelles

On a tous quelque chose en nous de Tennessee

Plus fort que Lamartine, plus balèze que Baudelaire

Il fait du rock’n’roll à Bruges, Namur, Anvers

 

Espérons que Johnny sache s’acclimater

Aux coutumes et aux mœurs de tous les autochtones

Et qu’il n’ait pas, le pauvre, trop de difficultés

Pour apprendre les bases de la langue wallonne 

Nous, on va pas renier pas notre héros national

Et, à coup de Thalys, on lui rendra visite

Histoire de voir son nouveau domicile fiscal

D’ partager avec lui une assiette de moules frites

On laiss’ra pas tomber notre Jonnhy coûte que coûte

On f’ra du rock’n’roll à Bruges et Knotte le Zoute.

Renaud

Odes & Parodies