Dans mon UBS
(Sandrine Viglino & Yann Lambiel,

sur Dans mon HLM de Renaud Séchan

 

Y a des années, dans mon UBS
Y a un top manager
Qui a fait son entrée
Un type vraiment hors pair,
Un très grand financier.
Les journaleux bavaient
Parlaient d’homme providence
De Golden Boy parfait
Surdoué d’ la finance
Au forum de Davos
Les politiques et lui
Z’étaient tous à la noce
Z’étaient tous très amis
Les ministres en grande pompe
Calmy-Rey comme Couchepin
Venaient cirer ses pompes
C'est vous dire s'il est bien!

Elle est comme une déesse, mon UBS !
Au milieu d’ la grand-messe, Ospel s’engraisse!


Il a su, dans mon UBS,
Faire un max de pognon,
Conquérir les marchés,
Engranger les millions
Virer des salariés.
Les actionnaires poussaient
Lui donnaient carte blanche
Trop contents qu’ils étaient
De s’en payer une tranche.
Il voulait à tout prix
Toujours plus de milliards
Toujours plus de profit,
C’était du tout grand art
Son salaire s’envolait
Millions et stock-options,
Et tout l’ monde approuvait
C'est vous dire s'il est bon!

C’est la reine du business, mon UBS !
En haut du palmarès, Ospel encaisse!
(
J’arrête là mon histoire !)

Mais un jour, dans mon UBS,
Voilà qu’ chez les Ricains
Les crédits déconnent sec
Nos plac’ments c’est malin
Ne valent plus un kopek.
C’est con mais on oublie
Qu’ les pauvres ont des limites
S’ils n’ont plus un radis
Le système fait faillite.
Tout part en eau d’ boudin
On y perd des milliards
Le rêve du grand requin
Se termine en cauchemar
Le big boss est viré
Mais il encaisse encore
Une belle indemnité,
C'est vous dire s'il est fort !

Elle est plutôt en baisse, mon UBS!
Mais pour toutes ses prouesses, Ospel encaisse !

Mais on est, dans mon UBS,
A l’abri d’ la banqueroute,
Les experts sont formels,
Ça ne fait aucun doute
Faut rester rationnel.
Y a vraiment pas d’ danger
La maison est solide
Couchepin l’a déclaré
C'est un gars très lucide
Mais tout à coup c’est bizarre
Faut 66 milliards
Pour sauver ces connards
Et leur stock de caviar
Les p’tits paient pour les gros
C’est la règle suprême
On est tous des gogos
C'est vous dire si on aime!

Elle a vidé nos caisses, mon UBS!
Et voilà qu’on y laisse, la peau des fesses !

 

Renaud

 

Marcel L. Ospel, né le 8 février 1950 à Bâle, fut le Chairman (Président du Conseil d'administration) d'UBS AG d'avril 2001 au 23 avril 2008  En 2007, l'UBS est prise dans la tourmente des "subprimes" américaines et  annonce quelques difficultés, sans gravité, à la fin de l'été 2007. Les révélations se succèdent et à la veille de l'Assemblée générale extraordinaire de février 2008, le montant des pertes se monte à plus 20 milliards de francs suisses.