A réfléchir un peu

 

Texte de Alain Terdit

Sur l'air de : "mistral gagnant" de Renaud

 

 

A réfléchir un peu

Cinq minutes avec vous

Est-ce qu'il faut dire oui

Ou bien non

 

Cette constitution

Avez-vous tout compris

Pour moi c'est pas très clair

Voyez-vous

 

Pour construire l'Europe

Arrêtons la censure

Il faudrait se bouger et

Guérir les blessures

 

Et espérer un peu comme c'était

Avant, quand c'était fabuleux

De simples et bonnes gens

Des familles des Minos

Tous ensemble dans les champs

 

Alors c'est oui ou non

 

Ah si c'était le oui

Ça changerait toutes les lois

Ce s'rait trop tard tant pis

Du moins j'crois

 

Transformer notre terre

Avec un goût amer

C'est bien leur plus cher vœu

C'est dégueu

 

On prendrait une claque

Fini la liberté

Pi s'qui s'rait dégueulasse

Sans s'marrer

 

On aura beau le dire

Il n'y aura rien à faire

S'arrêter, repartir

En arrière

 

Une puissance surtout

Qui rêve d'excédents

Mener de bras de fer

Se foutant bien de nous

Interdisant les grèves

Et tout c'qui est gênant

 

C'est le oui ou le non

 

Si le non est devant

C'est qu'il n'a pas le choix

Veut voir tout l'monde pareil

Enfin bon

 

Si on prenait le temps

De dire qu'on est pas fou

Qu'on est des mécontants

Ça c'est nous

 

Vraiment c'qui met la rage

C'est qu'on vit comme des vieux

Qu'on veut en enfant sage

Répression

 

La politique conspire

Elle veut une place plus haute

L'est prête à tout détruire

C'est salaud

 

Avec vous dès demain

Il faudra votre avis

Pour dire non au oui

Car c'est Giscard d'Estaing

Qui emporte avec lui

Le début d'notre fin

 

C'est non ou bien c'est non

 

 

 

Renaud

       Odes &  Parodies