Hexagone 18 ans plus tard 

 Font & Val 1994.

 

Hexagone - Renaud

 

 

 

 

En 1976
Tu accouchais d'une chanson
Qui bottait l'cul d'la Marseillaise
Et qu'on chantait à pleins poumons
On l'a tous encore en mémoire
Et aujourd'hui on aimerait bien
Apporter 18 ans plus tard
Un peu de flotte à ton moulin

Car depuis 18 ans le roi des cons
S'est vraiment distingué
Voilà qu'il suce les Chinois
Pour leur fourguer le T.G.V.
Ca fait des pognes qui se serrent
Sur des cadavres d'étudiants
Ca pue la mort mais en affaires
On sait que l'odeur n'a pas d'argent

Grâce à Le Pen et de Villiers
La peur du nègre et du bougnoule
A continué de s'implanter
Profondément au cœur des foules
Et le raciste ne craint plus
De déclarer sa maladie
Il a pas honte, il s'en cache plus
Il en est fier cet abruti

Il a pas changé l'Hexagone
Il est même devenu si con
Que le roi descend de son trône
Pour s'habiller chez Benetton

L'instituteur doit enseigner
L'anglais au cours élémentaire
Mais comme il a tout oublié
Depuis la fin du secondaire
Faudra payer des professeurs
Mais comme on veut pas les payer
Il n'y aura pas de professeurs
C'est pas grave : on est habitué !

Si tu retrouves ta mobylette
Ne roule pas trop dans la banlieue
On n'attend plus qu'une allumette
Pour allumer le dernier feu
Depuis 1976
Tous les ministres concernés
Ont dit qu'il y avait un malaise
Avant de repartir déjeuner.

Il se fout de notre gueule du haut de son trône
Le roi des cons jusqu'au jour où
Tous les malabars de la zone
Vont l'enfiler par tous les trous

Il y a tout de même une exception
Avec Pasqua le bien-aimé
Qui a trouvé la solution
Avec son université
Engraissés par tous les Français
Dont les 900 fils à papa
Verront pas de Sénégalais
Bouffer dans leur cafétéria.

On nous a gonflé sans répit
Autour des années 80
Avec le style Bernard Tapie
Qui a forgé tant de crétins
Que partout la compétition
Est devenu un art sacré
De s'étriper pour le pognon
Le sport et la célébrité.

Mais pour égayer l'Hexagone
L'Europe est arrivée avec
Douze rois des cons sur douze trônes
Bénis par un pape au gland sec.

Depuis 1976
Les politicards sont les mêmes
Inaugurant les chrysanthèmes
En chevrotant la Pimpolaise
Toujours les mêmes gueules à l'écran
Qui ont tout juste un peu vieilli
Et qui n'ont appris en 20 ans
Qu'à dire 20 fois plus de conneries.

Il y a tout de même une exception
C'est Balladur le bien-aimé
Qui doit descendre d'un Bourbon
Niqué par un frère Montgolfier
Toutes les fois qu'il s'effondre dans
Les sondages on est étonné
Au lieu de se demander comment
Sa cote un jour a pu monter.

C'est la folie dans l'Hexagone
Le résultat des élections
N'étonnera certainement personne
Il sera élu le roi des cons

 

 

Renaud

Odes & Parodie