Be do … Être fait

Hardy François

(musique des bobos Renaud)
 

*****************


On les appelle joints ou tarpés
Ou bien Bedos pour les intimes
Dans les chansons de Bob Marley
On les entend à chaque rime
Il s’agit d’une nouvelle classe
Un moyen d’ jeune pour s’évader
Pas loin d’la clope, quoique plus classe
J’vais vous en brosser le portait

Pas encor trop cher, c’est d’jà çà
Poussant au milieu des boulots
Les flics eux aussi adore çà
Sont d’ailleurs fiers d’nous le pécho !

Le bedo, le bedo

Bien sur cela n’vient pas d’sortir
Nos grands-parents en prenaient d’jà
Mais actuellement c’est bien pire
Certain jeunes ne vivent plus qu’pour ça
La colle à rustine de nos vieux
Pour un jeune équivaut un peu
Au moindre gentil petit spliff
Faut faire bien gaffe à son pife !

Plus de cases, critères ou clichés
N’importe qui peut en fumer
Roots, pookies, fachon ou gothique
Qui que tu sois, roule toi un stick

Le bedo, le bedo

Si lorsque j’arrive chez moi
Papa, maman sont d’jà rentrés
Fonc-der ou non, pour sûr, j’y ai droit
« MAIS TA LES PUPILLES DILATEES !!! »
Dès lors débute, classique mais drôle
Le p’tit rituel : j ’fume pas j’te jure
Mes yeux c’est à cause des contrôles
27 riens qu’aujourd’hui, j’t’assure

Je n’suis pas déscolariser
Arrête tout d’suite d’être parano
Ton propre fils un sale drogué ?
Et pourquoi pas un vieux mytho ?!!!!

Le bedo, le bedo

Tu ne devrais plus prendre le thé
Avec les mères de mes amis
Il t’en ressort bien trop d’idées
Qui ne sont crois moi, que conneries
Les magazines qu’elles te prêtent
Sont remplies d’articles bien débiles
Fais-moi donc plaisir, tu les jettes
Ils ne peuvent ne nous être qu’hostiles

Je suis déçu qu’tu songes à ça
Que j’ai pu trahir ta confiance
Je préfère être seul, excuse moi
J’monte dans ma piaule, je suis en transe !

Le bedo, le bedo

Je me cale dans le fond du pieu
Je contrôle à peine mes yeux
Les p’tites vaches brodées sur ma couette
Broutent mes doigts d’pieds pi’ ma braguette
Ma bibliothèque prend vie
Rimbaud me parle et me souris
Il dit même qu’il me comprend
Le tout n’en est pas moins flippant

Mes peluches veulent jouer au docteur
Mon hamster ressemble à Sarko
Au mur, les posters font très peur
Y en a plus un seul de Renaud

Le bedo, le bedo

Le bedo, le bedo
 

Renaud

Odes & Parodie