C'QUOI DANS MON DOS QUI SCHLINGUE?
                              paroles L'OuRs

    d'après J'ai retrouvé mon flingue ® - Renaud Séchan.

♫♫♫♫ ♫♫♫♫ ♫♫♫♫ ♫♫♫♫

J' veux qu' mes chansons soient des caresses,
Ou des quantiques pour moi tout seul.
A qui qu' ce soit que je m'adresse,
J' veux vous laisser dans vos fauteuils.

 

Alors écoutez-moi un peu,
Mes chers bigots et cher bon Dieu,
Les curés, les fidèles, les enfants pieux
Depuis qu'y' a mon nom dans les journaux,
Qu'on voit ma tronche à la télé,
Où j' vends ma soupe empoisonnée,
Vous m'avez un peu trop flatté.
J' suis pas chanteur, j'ai pas d'copains,
Et j' peux être tout mou et chrétien.

 

Je déclare que la religion
l'État, les flics, ont bien raison,
La femme est l'avenir des cons,
Et l'homme n'est l'avenir de rien.

Moi, mon av'nir d'samaritain
Est dans une église à Pantin,
Mais bordel, ç'quoi dans mon dos qui schlingue ?

 

J' vais pas m' laisser emboucaner
Par les anars, pas les gauchos,
Tous ces pauvr' mecs sûrement athées
Qui foutent mes croyances au tombeau
Tous ceux qui m' traitent de rigolo
Dans leur torchons qu' j' lirais jamais
"Renaud, c'est mort, il est récupéré"
Tous ces p'tits anars incurables
Qui parlent pas, qu'écrivent pas, qui bavent,
Qui vivront vieux leur vie d' minables,
Voient tous dans leurs yeux mon cadavre.

T'façon, je chante plus pour ces blaireaux,
Et j'ai d'jà dit mon dernier mot.

C'est sûr'ment un autr'disque d'or,
Ou une grand-messe à moi tout seul,
Qui m'avaient fait virer de bord,
Qui m'ont fait bien fermer ma gueule,
Tant qu'y' aura Jésus sous mes fringues,
Je ne chant'rai que pour les pingres,
Mais bordel, ! C'quoi dans mon dos qui schlingue ?

 

Y'a pas qu' les mômes, dans la rue,
Qui m' collent au cul pour une photo,
Y'a même des flics qui me saluent,
Qui veulent que j' signe dans leurs calots.
Moi je les aime, et j' crie bien haut
Qu' le bleu marine me fait bander,
Qu' j'aime le travail, la justice et l'armée.
Avant-hier on m'a vu marcher
Avec les croyants qui vont aux urnes,
Choisir ç'ui qui les f'ra marner,
Moi, ces jours-là, je suce des burnes.
Rien à foutre de la lutte de crasse,
Vive le système, il est trop classe !

 

J'adore la croix et les drapeaux,
À part le noir qui est pas beau.
La Marseillaise, sauf en reggae,
Ça me rend gai et plein d'fierté.
Les marches militaires, ça déglingue
Et la République se distingue,
Mais bordel! C'quoi dans mon dos qui schlingue ?

 

D'puis qu'on m'a tiré mon cerveau,
Un soir au métro Saint Michel,
J' fous plus les pieds dans l'caniveau
Sans une bible ou un missel
A Notre-Dame ou Saint Lazare,
Pas de slogans face aux flicards,

Mais des bisous, des calins, des gonades !
Gueuler contre la répression
En défilant "Bastille-Nation"
Quand mes frères prient à l'unisson
Ça donne une bonne conscience aux cons,
Aux nez-de boeux et aux pousse-mégots
Qui foutent mes croyances au tombeau.

 

Quand j' me r'trouv'rai la gueule par terre,
Ce s'ra pas d'la faute à ma mère,
Si j' crève le nez dans le ruisseau,
Ça s'ra pas d' la faute à Sarko,

Pour l'instant, ma gueule de bon chrétien
est dans une église à Pantin,
Mais faites gaffe!
J'vais enlever mes fringues !

 

 

 ® Tant pis si c'est d'après Où c'est qu'j'ai mis mon flingue (du même Renaud) mais je préfère penser qu'il a retrouvé son "dictionnaire de rimes" (SVPat)

 

Renaud

Odes & Parodies